Chargement Évènements
Cet évènement est passé.

https://www.change.org/DIDQUEBECIDD

La pandémie de COVID-19 est particulièrement difficile pour ceux vivant avec une déficience intellectuelle ou développementale (DID) ainsi que pour les membres de leur famille. Entre autres, la perte de points de repères, d’activités et de répit familial causée par les restrictions sanitaires représente un risque important pour l’exacerbation de l’isolement social et pour la dégradation de la santé mentale chez cette population vulnérable au Québec.

Les gens vivant avec une DID sont aussi à risque accru des conséquences graves de la COVID-19, notamment à cause d’une prévalence plus élevée de comorbidités telles que l’hypertension, le diabète et les maladies cardiovasculaires et respiratoires.

Une analyse effectuée par l’agence de la santé publique de l’Angleterre a démontré que le taux de mortalité de la COVID-19 chez les gens vivant avec une DID est 2.3 à 3.6 fois plus élevé que dans la population générale. Depuis le 25 février 2021, le Royaume Uni priorise la vaccination contre la COVID-19 des gens vivant avec une DID.

Le Comité consultatif national de l’immunisation de l’Agence de la santé publique du Canada a identifié le « handicap » comme facteur contribuant aux inégalités en matière de santé et suggère que les personnes vivant avec un handicap soient considérées comme un « [groupe] à immuniser en priorité ».

Pourtant, selon le plan de vaccination actuel du gouvernement du Québec, les personnes vivant avec une DID feraient seulement partie du huitième groupe (sur dix) à être priorisé pour la vaccination.

Étant donné les conséquences sociales, psychologiques et physiques accrues de la pandémie et de la COVID-19 sur les personnes vivant avec une DID, nous demandons que ce groupe soit priorisé pour la vaccination contre la COVID-19 en fonction de leur statut comme groupe vulnérable.

Aller en haut de la page